laure maugeais

TOURCOING

 Qu'est-ce que pour vous la photographie? 

 Une invitation de Bernard Plossu à répondre à cette question philosophique, presque existentielle pour un artiste photographe. 

 "Je ne crois pas en une photographie-vérité. La photographie, pour moi, c’est un moyen, un moyen d’aller vers soi, de vivre l’éventualité d’une navigation spirituelle entre ombres et lumières. Somme toute, la photographie serait une façon de se raconter, de déposer sa sensibilité, consciemment ou pas, d’assembler son état d’être sur quelques sels d’argent ou pixels. Paradoxalement à son statut d’image fixe, la photographie dans son processus est mouvements. Une fois figée sur quelque support, une fois devenue image, la photographie ouvre alors des espaces et offre des îles de rencontres sensibles et silencieuses. Et, pour moi, elle devient un repère, voire un phare en pleine mer.©LaureMaugeais 

 Ce texte sera accompagné de 4 photographies visibles à la galerie Nadar. 

 Ce sera également l'occasion de découvrir un autre très beau livre collectif aux éditions Iki imaginé par HelioPhotographie

Octobre 2021

BORDEAUX

Rendez vous au festival Itinéraire des photographes voyageurs du 27 octobre au 10 novembre 2021à Bordeaux pour re-découvrir MOTHERHOOD (et son livre) auprès de superbes autres travaux. 

Ce sera également la sortie officielle de l’ouvrage « Itinéraires » avec les éditions Loco. Un ouvrage regroupant les regards croisés de 53 photographes qui ont marqué l’histoire du festival, sous la direction de Philippe Dollo, Joël Van Audenhaege et Vincent Bengold, avec la plume de Fabien Ribery. 

Septembre 2021

Une rentrée riche, diversifiée et pleine de partages! Ca met en joie!

Rendez vous aux Transphotographiques à Lille à partir du 25 septembre à l'occasion de 20 ans de photo dans les Hauts de France. Ma série sur Longueau, ville des cheminots y sera présentée sous forme d'une installation: cartes postales et écran projetant un diaporama d'images, une vue en continue tel un paysage depuis un voyage en train. 

HIVER 2021

Ma toute dernière pièce, "La Clairière", est en place depuis début février à l'espace art contemporain Larteppes à Annecy pour l'exposition "le murmure des serres".

Une première en France que de découvrir des plaques de verres cyanotypées sous forme d'installation. 

Une pièce de 5m par 8mètres. Bois et verres prélevés sur place, dans les anciennes serres d'Annecy.

vue Installation

Découvrez mon interview et nos échanges avec Radina Stoïmenova la seconde artiste qui présente ses broderies et dessins au sein de l'exposition. 

SEPTEMBRE 2020

C'est avec une immense joie que j'expose au festival MANIFESTO à Toulouse. Motherhood a été sélectionnée parmi de magnifiques travaux dont ceux de Odile Meylan, Patrick Cockpit et Ugo Woatzi qui m'ont particulièrement touchée. 

Engagé, humble, plein d'humour et réalisé avec élégance, le très beau petit livre auto-édité de Patrick est finaliste du prix HIP 2020. Bref, pour 20 balles fonce! 

ETE 2020

L'exposition "Anatomie du quotidien" présente les oeuvres d'une dizaine de femmes artistes à St Gervais à la Maison Forte Haute Tour Espace Art Contemporain.

J'y présenterai une scénographie inédite de Motherhood.

Lauréat du Prix HiP 2019 catégorie "Livre autoédité" : Motherhood

La remise des prix s'est tenue le jeudi 7 novembre au Salon de la Photo dans la Salle des Grandes Rencontres. En l'absence de Laure, le trophée a été remis à son ami photographe William Dupuy par Simon Edwards, directeur artistique du Salon de la Photo.  

La terre est bleue comme une orange

Une exposition des photographies - sons et vidéos de Chloé Colin et Laure Maugeais

Médiathèque de Chamonix - octobre 2019

Rencontre avec les artistes, bulles et souliers vernis le 12 octobre 18h

Des secousses du vivant des morts des survivants du sauvage des sauvageons de la nature de l'esprit des lieux de la poésie du rêve de la clairvoyance du mensonge du vrai de la dépendance de la liberté de l'impermanence des choses de la patience, beaucoup. 

La mythologie des hauteurs

Monter, aller voir plus loin, aller voir au dessus. 

C'est comme la pensée. 

Plus on prend de la hauteur, plus on crée de la distance. Comment se passe la descente alors? 

Et au refuge, qu'est-ce qu'on ressent? qu'est-ce qui nous habite? 

La montagne, n'aurait-elle pas une face addictive? 

©lauremaugeais

Un projet développé grâce au soutien du ministère de la Culture, de la DRAC, de la Région Rhone Alpes, du Département Haute Savoie, des structures Interstices et Image Temps, des Hôpitaux du Mont Blanc, de la cabane du Chapeau.

La mythologie des hauteurs se développe en plusieurs paliers d'ascensions et de descente: en moyenne montagne, à la cabane à 1600m principalement, à l'hôpital à 1000m, puis en refuges à 2800m. 

Hiver 2019, je démarre à 1600, en faisant des A/R, des immersions totales à la cabane, des portages, j'entre dans l'intimité du lieu.  

Juin 2019, j'entame la phase 2, et j'amène ce que j'ai découvert, expérimenté, mis en place et j'accompagne des personnes en service addictologie avec qui je poursuis la création. 

Octobre 2019, je poursuis la phase 2, cette fois avec des personnes âgées touchées de démences, coincées dans "leurs hauteurs". 

2020.... objectif 2800m .... 

-Faire part -

Mon livre MOTHERHOOD est sorti des presses le 27 mai 2019.

A découvrir au salon de l'édition le Temple à Arles pendant la semaine professionnelle des Rencontres de la Photographie, dans les librairies Nouvelle Chambre Claire et La Comète à Paris en juillet 2019. 

Il sera aux cotés de la merveilleuse maison Saturne, du magazine Halogénure, des éditions belges le Mulet.

Vous pouvez aussi vous le procurer en m'envoyant un mot doux par courriel ou en allant sur cette page